Pokemania
Bienvenue sur Pokémania, invité ! Si tu n'es pas inscrit, je te recommande chaudement de le faire, ne cliquant simplement sur le bouton adéquat dans le menu en dessous de la bannière !
Passe un bon moment sur Pokémania, et n'oublie pas de regarder les nouveaux messages !


Forum mort,passez votre chemin
 
AccueilFAQGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 D gray-mon : Saison 2.

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
AuteurMessage
Stendhal
type ayant le VIH ^^^'
avatar

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 24
Localisation : dan un rp ptdr
Humeur : pu de rp tro sad
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Dim 27 Juin - 14:54

Nono fixa avec avidité la nouvelle venue et leva son arme pour le remettre sur son épaule. Libéré de cette pression, Florior put légérement se relever et regarder cette fameuse Carla. C'était une femme magnifique, aux yeux pourpres et impassibles, tout comme le reste de son visage, avec des cheveux á la teinte légérement orangée, mais ce qui marquale plus Florior fut sa tenue, celle des employées s'occupant des jeux dans le casino. Plus étonnant encore, Nono semblait la connaitre. Qui était donc cette femme tout d'habits sexys vetue ? Notre héros tenta de se relever, mais Nono fronca les sourcils et lui donna un puissant coup de pied dans le bide, qui l'envoya contre le mur d'une maison, á coté de l'arme utilisée par Carla, plantée dans le mur avec de grandes fissures l'entourant. A son grand étonnement, l'arme était une lance grise á double pointe élancée, aussi massive que l'étrange outil de Nono. Incroyable, meme pour Florior, il faudrait au moins la force de son bras d'acier pour lancer une telle chose avec force, vitesse et précision cumulées.

-Nono : Alors comme ca, tu te décides enfin á pointer le bout de ton nez ! Comment ca va, depuis le temps ?

Carla, toujours aussi calme et impassible, ne répondit pas, et disparut de sa position pour réapparaitre derriére Nono, á coté de Florior et de la lance, qu'elle récupéra avec agilité. Nono grimaca.

-Tss, garce ! Tu pourrais au moins faire l'effort de me répondre !

-Carla : Désolé, mais je n'ai plus rien á dire á une ordure dans ton genre.


-Ah, vraiment ? Dommage pour toi, m'enfin, magré ta malpolitesse, je veut bien te faire un petit numéro, comme dans le bon vieux temps.

Florior fronca les sourcils et tenta de se relever, mais la main de Carla le stoppa.

-Carla : Désolée, je sais que tu souhaites venger ces humains décédés, mais j'ai un profond compte á régler avec cette personne.

Florior ne répondit pas tout de suite, mais soupira finalement avant de se laisser retomber.

-Bien, je te le laisse. Mais si tu es en difficulté majeure, j'interviendrais, affaire personnelle ou non.

-Carla : Qu'il en soit ainsi.


Carla s'approcha de Nono, l'arme á la main, pret á etre utilisé en cas d'attaque surprise de son adversaire. Nono eut un grand sourcil, et avec sa main libre, sortit une quille de jonglage noire avec des bandes rouges.

-Nono : Bien, je te préviens, cette fois, c'est moi qui l'emporterait.

-Carla : On verra ca...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dark Jungko sourit á la réponse de Simiabraz, alias Tarzan. Il avait l'air d'etre un sacré rebelle, dis-donc. Cumulé avec l'autre... Ils feront d'excellents trophées.

-Dark Jungko : Hé hé, on va bien m'amuser je sens !

Le chef de section contra le poing avec son Lame-Feuille, la collision provoquant qui éloignérent en arriére les deux protagonistes. Dimoret se joigna á Simiabraz.

-Dimoret : Il est plus fort qu'il en a l'air, mais á deux on ne devrait pas avoir trop de difficultés á le battre.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dark Grolem frola Gobou sans pour autant le toucher, et aprés un long mais rapide virage, la boule mortelle fonca sur Dark Keunotor qui effectua un grand sur le coté pour éviter de peu son adversaire. Il se tourna ensuite vers Sparky qui semblait avoir un plan. Il lanca á son compagnon de fortune :

-Gobou ! Sparky semble avoir un plan, nous devons tenir jusque lá !

-Dark Grolem : Pauvres idiots, vous ne m'échapperez pas ainsi éternellement !
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Pyromane de service
Pyromane de service
avatar

Masculin Nombre de messages : 1869
Age : 20
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Dim 27 Juin - 16:03

-Je n'en suis pas si sûr. Il a été réanimé de façon étrange, sans doute par un autre clone caché quelque part. Cependant, je crois que ce "soigneur mystère" n'a pas fait que lui rendre la vie. Vois-tu ce que je veux dire ?
Simiabraz fonça sur son adversaire avec une attaque Boutefeu
Revenir en haut Aller en bas
Stendhal
type ayant le VIH ^^^'
avatar

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 24
Localisation : dan un rp ptdr
Humeur : pu de rp tro sad
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Dim 27 Juin - 17:19

Nono lanca en ricanant sa quille sur Carla. Celle-ci, avec un somptueux saut en l'air, esquiva l'explosion et en retombant, fonca sur son adversaire. Ce dernier se prépara á parer avec son arme, et la lance la frappa de plein fouet, provoquant une immense collision, mais aucun des deux protagonistes n'eut le dessus. Nono repoussa Carla qui se réceptionna aisément au sol. Nono ricana sournoisement.

-Nono : Ma pauvre, tu n'imagines meme pas á quel point j'ai progressé. Tes chances de survivre á mon tour sont quasi inexistantes, héhé !

-Carla : Tss, toujours aussi vantard qu'á l'époque, hein ? Il y en a certains qui ne comprennent jamais la lecon.

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dark Jungko fronca les sourcils et esquiva aisément l'attaque Boutefeu de Simiabraz avant d'enchainer avec une attaque Tranch'Herbe, mais deux clones de Dimoret s'interposérent et se prirent les feuilles avant de disparaitre. Le vrai Dimoret sourit et s'approcha de Simiabraz.

-Dimoret : Tu as peut-etre raison, mais cela n'empeche pas qu'ensemble, nous pourrons nous en débarasser.
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Pyromane de service
Pyromane de service
avatar

Masculin Nombre de messages : 1869
Age : 20
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Dim 27 Juin - 18:25

Simiabraz cessa l'attaque Boutefeu, puis, assèna une attaque Pied Brûleur dans le dos de Jungko, faisant tomber quelques boules de pollen.
-En avant !
Et il enchaîna aussitôt en lançant une petite flammèche sur la queue de son adversaire, ce qui eût pour effet de l'enflammer.
-Y'a le feu au lac ?
Revenir en haut Aller en bas
Coktail
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3080
Age : 19
Localisation : 59
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Dim 27 Juin - 20:05

-Exact. Mais toi non plus. Mimine na vas pas tarder, et mes compagnons finiront pas venir a ma recherche.

*J'espere que mimine arrivera vite, avec les pokémons*

-Gobou ! tir de boue puissance maximum sur grolem !

Revenir en haut Aller en bas
http://www.pokemania.net
Stendhal
type ayant le VIH ^^^'
avatar

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 24
Localisation : dan un rp ptdr
Humeur : pu de rp tro sad
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Mar 29 Juin - 16:46

Dark Grolem esquiva l'attaque de Gobou et fonca sur Keunotor, qui l'esquiva de peu. Puis le chef de section maléfique s'adressa á Sparky.

-Dark Grolem : Héhéhé ! Pauvre imbécile ! Le seul humain actuellement capable de te venir en aide serait le barman aux cheveux violets, qui combat un membre de la CDM. Mais malheureusement pour toi, meme si une personne semble lui etre venue en aide, ils ne savent pas qui ils ont á faire... Je te le dis, ils ne viendront jamais t'aider, car ils seront surement morts avant !

-----------------------------------------------------------------------------

Nono lanca une nouvelle quille explosive, qu'elle esquiva sans difficulté. Elle regarda d'un air hautain le clown lui faisant face.

-Carla : Cela fait des années que je n'ai pas combattue, et pourtant tu n'arrives meme pas á me mettre en difficulté... Et toi qui te prétendais bien plus puissant qu'autrefois.

-Nono : Tss, tu n'as pas changé pas changé d'un poil...

Le membre de la CDM se propulsa dans les airs et tendit son arme au-dessus de lui.

-Tu es toujours aussi insupportable !

Et il asséna un redoutable coup verticale á Carla, faisant trembler le sol et provoquant une immense explosion de poussiére. Lorsque celle-ci eut disparu, Florior toussota légérement et vérifia qu'elle n'avait rien. La fille avait dévié le coup avec sa lance, mais la lame de Nono avait frolé le dos de Carla et déchirait les vétements á cet vétement, révélant le dos dénudé de Carla. Malgré cela, elle n'avait aucune réelle blessure. Nono, lui, avait atteri un peu plus loin devant elle, et reprit ses paroles violentes.

-Tss, quand je pense que tu m'as piqué la place á l'époque... Mais désormais, cela a changé, et tu ne peut plus rien contre moi, hahaha !

-Florior : Piqué la place ? Que veut-il di...


Florior s'interrompit brutalement et écarquilla les yeux quand il vit le dos de Carla. En effet, sur ce dernier, en grand et avec le meme style que les autres membres de la CDM, se trouvait gravé le chiffre 6. Florior bégaya, puis finalement se reprit et lanca á Carla :

-Hey ! Qu'est-ce que signifie ce numéro sur ton dos !

Carla ne répondit, ne se retourna pas, ne bougea meme d'un cil, continuant á lui tourner le dos. Nono, lui, eut un grand sourire carnassier qui avec son maquillage donnait une grande impression de frayeur. Il lanca d'une voix criarde et sournoise :

-Bah quoi, Carla ? Tu ne peut meme pas lui dire ca ! Le temps t'a vraiment fait vieillir, ma pauvre !

La jeune femme ne lui répondit pas, gardant cet air impassible qui fixait son adversaire. Nono eut un eniéme sourire malicieux et se tourna vers Florior.

-Puisque c'est comme ca, je vais me charger de te dire la vérité sur cette nana. Ne te fie pas aux apparences, car en réalité, c'est une ancienne terroriste, coupable de nombreux crimes domt assassinats, vols et génocides á tour de bras. En outre, c'est une ex-membre de la CDM.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Dark Jungko se fit ainsi bruler la queue, mais avec un sang-froid étonnant, celui-ci se coupa la queue avec une attaque Lame-Feuille, sans sourciller.

-Dark Jungko : Pas mal, mais n'espérez pas me faire paniquer aussi facilement.

Dimoret fronca les sourcils. C'était lui, ou Jungko devenait étrangement plus sérieux au fil du combat. Quoiqu'il en soit, le Pokémon envoya plusieurs clones s'entrechoquaient contre Dark Jungko, qui perdit l'équilibre et tomba du haut du toi. Mais alors que le chef de section voulait se réceptionner au sol. Quatre clones de Dimoret foncérent sur lui du haut du toit, lui prenant chacun un membre du corps, pieds et jambes, et le plaquant au sol. Dark Jungko étant immobilisé, Dimoret sauta également dans le vide, en chargeant un Griffe d'Acier en direction du ventre de Dark Jungko.

-Dimoret : Allais, Tarzan, attaquons ensemble de toutes nos forces cette endroit !
Revenir en haut Aller en bas
Coktail
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3080
Age : 19
Localisation : 59
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Mar 29 Juin - 22:18

Sparky soupira

-Bah si je suis foutu on a le temps de parler un peu nan ? Déja, pourquoi tu veux me tuer ?

Sparky farfouilla dans son sac pour prendre un bonne abricot

*Esperons que Mimine fera vite*
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pokemania.net
Pyro
Pyromane de service
Pyromane de service
avatar

Masculin Nombre de messages : 1869
Age : 20
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Mer 30 Juin - 18:12

-Ca roule !
Simiabraz sauta en l'air, se mis en boule et s'enflamma, puis se jetta en roue de feu sur son ennemi. Il le frappa de plein fouet, puis dévia vers la droite, laissant Dimoret frapper.
Revenir en haut Aller en bas
Stendhal
type ayant le VIH ^^^'
avatar

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 24
Localisation : dan un rp ptdr
Humeur : pu de rp tro sad
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Jeu 1 Juil - 18:27

Dark Grolem fixa Sparky, lui posant une question et mangeant un abricot. Il fallait etre idiot pour tomber dans son piége... Il essaie juste de faire croire que quelqu'un va venir á son aide, alors que ce n'est pas du tout le cas. Si Dark Grolem jouait le jeu, il irait á l'encontre du plan de son adversaire ! Il répondit donc, mais en continuant á rouler á toute vitesse sur lui-meme.

-Dark Grolem : C'est pourtant simple ! Notre objectif est de détruire Pokéville, puis de conquérir le monde. Il est logique qu'on élimine quiconque se mettra sur notre chemin !
Revenir en haut Aller en bas
Coktail
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3080
Age : 19
Localisation : 59
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Jeu 1 Juil - 18:50

*Bah au moins je gagne du temps et en plus je reprends des forces*

-C'est pas conquérir le monde qui te rendra moins con tu sais !

Sparky sourit, jeta le noyeau sur grolem et se mit en position

-Gobou hydrocanon vers le ciel

*Si il pleut, ca glissera, et il ratera ses virages*

Edit suprême : ... Les messages qui ont suivi se passent de commentaires. Je ne veut juste pas les revoir.

Modération spark' : Pourquoi ? A cause de Mimine qui ramene pleins d'inconnus ou mes 3 pokémons ?

Edit suprême : Les inconnus, puis de toute façon ça partait en live.

...


Dernière édition par Sparky le Ven 16 Juil - 10:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pokemania.net
Stendhal
type ayant le VIH ^^^'
avatar

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 24
Localisation : dan un rp ptdr
Humeur : pu de rp tro sad
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Ven 16 Juil - 3:12

Florior fronça les sourcils.

-C'est bien vrai ?

-Carla : En effet... Mais j'ai abandonné cette carrière aujourd'hui... Je ne préfère pas parler de ce qui tient du passé pour le moment.

-Bien, je comprends...

Nono le clown fronça les sourcils avec un sourire démoniaque et fonça sur son adversaire, avec qui il commença un redoutable duel au corps-à-corps. Ce style de combat... Elle n'avait pas du tout changé depuis cette époque...

Flash-back.

Trois auparavant, dans un petit cirque itinérant dans un bon vieux coin de campagne, le soir, un petit public d'une cinquantaine de personnes, petits et grands, attendaient avec enthousiasme le début du spectacle, s'annonçant génialissime. Finalement, les lumières se braquèrent avec une musique joviale et épique sur la présentatrice, qui fut acceuillie par des salves entières d'applaudissements, surtout du côté des hommes. Il fallait dire qu'il s'agissait d'une magnifique femme, aux habits mettant fort bien ses formes en valeur, et aux yeux luisants. Elle tendit son micro à sa bouche et lança d'une voix fort sympathique :

-Bienvenue à tous dans notre fameux cirque itinérant Suzetta ! Je suis heureuse de voir qu'autant de personnes sont présentes ce soir ! Je me nomme Carla, et je serais votre présentatrice pour le reste de la soirée ! Ne perdons pas plus de temps, et commençons directement par notre premier numéro, celui du fabuleux, du cabriolant, du fantastique Nono le Clown !!!

Carla se retira de la scène, et sous un tonerre d'applaudissements, un clown aux airs gais, Nono, prit sa place, avant de saluer de la main et du regard toutes les personnes présentes dans le chapiteau. Il réclama alors le silence pour débuter son numéro, et de lancer d'une voix haute et joyeuse :

-Bonjour tout le monde ! ♪ Je me nomme Nono, le clown préféré des petits et des grands ! ♪ Apprêtez-vous à vivre un numéro phénoménal, youhou !!!

Nono leva ses deux bras en l'air en disant ça, et s'en suivit une enième salver d'applaudissements. Néanmoins, un calme pressant se fit lorsque Nono tendit son bras sur le côté, en baissant la tête, se demandant tous ce qu'il allait faire. C'est alors que, soudain, une petite explosion de fumée eut lieu au niveau de ce bras, et quand la dîte fumée eut disparu, une immense arme étrange avec des semi-cercles était logé dans la main de Nono. De nombreux enfants sautèrent de surprise et d'épanouissement, émerveillés par ce tour de magie, suivis de petits sourires des parents, mais dont certains étaient un peu imprésionnés voir inquiets au vu de l'arme. m'enfin, elle faisait simplement partie du tour. Nono fixait toujours le sol la tête baissée, cachant ainsi son visage, et lança dans cette position :

-Bien, pour ce tour, j'aurais besoin de plusieurs volontaires... Que dis-je, le public entier va participer ! Le numéro consiste en un jeu à la règle simple...

C'est alors que Nono releva son visage, qui provoqua l'horreur général : Des traits pliés, des yeux noirs et jaunes, d'horribles dents avec des machoîres noirs et exorbités, en gros, un visage de démon. Nono ricana diaboliquement et de tous ses poumons, puis lança à son public effrayé, dont certains membres avaient commencés à se relever et à vouloir quitter le chapiteau :

-Le dernier vivant l'emporte ! ♫

Et l'instant d'après, un massacre sans nom avait commencé. Nono avait immédiatement sauté dans les gradins, et commença à tuer hommes, femmes, enfants, tous ceux qui passaient sur son chemin. Lorsque que certains tentaient de sortir du chapiteau, Nono leur lançait une quille noire à bandes rouges dessus, et celle-ci explosait avec eux. Et ainsi, le clown cabriolant tranchait, décapitait, écrasait tout le monde, jusqu'au dernier. Enfin, quand cette sorte de génocide fut terminée, Nono salua son public décédé comme le fait n'importe quel artiste après un numéro, et à l'aide de son pistolet à rayons, fit exploser et brûler le chapiteau, dont il sortit en ricanant à haute voix, son arme ensanglanté à la main. Quelques intants après, Carla arriva auprès de lui, de nombreux sacs à l'épaule, tandis que le clown fixait l'incendie provoqué par son explosion, ayant repris son visage normal. Il lança à sa complice, sans se retourner :

-T'as fini ta part du boulot ?

-Carla : Oui... Je suis tombé sur pas mal d'objets de valeur.

-Super. Dans ce cas, allons-nous en. Avec ce feu démentiel, les autorités devraient pas tarder à rappliquer.

Et les deux silhouettes s'enfoncèrent dans la nuit, laissant derrière eux ce spectacle atroce.

-------------------------------------------------------------------------------

Et c'est ainsi que cela se déroulait à chaque fois. Carla et Nono attaquait un cirque, quelques heures avant la prmeière représentation, et en tuait tous les membres avant de fauire disparaître les corps. Après, tandis que Nono faisait son "numéro", Carla s'infiltrait dans la nuit et cambrioler les véhicules des spectateurs, mettant dans des sacs tout objet ayant de la valeur. Finalement, après que Nono ai mis le cirque à feu et à sang, les deux personnages s'enfuyaient dans la nuit, laissant tout en plan, sans preuve ni témoin. Après cela, ils se planquaient plusieurs semaines le temps de se faire oublier et recommencer, gagnant régulièrement de garndes sommes d'argent grâce à ce stratagème diabolique. Cette vie, ça faisait depuis des années, depuis qu'ils avaient vingt ans, qu'ils l'exécutaient, après un commun accord entre eux, alors qu'ils n'étaient que de simples connaissances aux mêmes objectifs : l'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Sam 17 Juil - 14:29

Pazo marchait toujours. Il commençait à avoir mal au pied, mais il était habitué aux grandes marches.
-----------------------------
Liouliou soupira.
-Euh...Camille...Ca te dérangerais de me déposer ?
Revenir en haut Aller en bas
Stendhal
type ayant le VIH ^^^'
avatar

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 24
Localisation : dan un rp ptdr
Humeur : pu de rp tro sad
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Sam 17 Juil - 19:22

Mais malgré cette coopération profonde et ancienne, Nono et Carla étaient loin d’être sur la même longueur d’onde. Nono, du genre rigolard, impitoyable et à tuer gratuitement, ne pouvait supporter le caractère paisible, matérialiste et sérieux de Carla, et réciproquement. Leurs disputes étaient fréquentes, et ils ne s’entendaient pas du tout. Plus d’une fois, ils sont faillis aller jusqu’au combat à mort ou à la séparation, mais malheureusement pour eux, chacun avait besoin de l’autre pour continuer leur plan diabolique et subvenir à leurs besoins. Ainsi, ils "travaillaient" ensemble, tout en se détestant. Ils vécurent ainsi dans ce paradoxe, jusqu’à ce que finalement, il y a trois ans, les deux criminels fassent la rencontre de la CDM précédant celle actuelle…__________________________________________________________________________________

C’était dans une usine désaffectée, dans une petite ville paisible, la nuit. Les lieux n’étaient éclairés que par de vagues néons, suffisants néanmoins pour que les personnes présentes se voient. Les personnes en question étaient Carla et Nono, armés, qui étaient venus après avoir entendu parlé de la reformation d’un groupe de terroristes antique, la Congrégation du Mal, et qui désiraient enfin quitter leur vie galéreuse pour une vraie vie de méchant, ainsi que, face eux, trois membres de la CDM, Arn Akeur, Quentin Adrin et Zortoulhot, leurs recruteurs.

-Carla : Bonsoir. Nous sommes là pour vous-savez-quoi.

-Nono : Pour rejoindre la CDM quoi !


Arn regarda les deux candidats lui faisant face, et eut un sourire. Ils avaient l’air particulièrement puissants. Mais…

-Arn : Bien le bonjour, mes amis… Je suis le chef de la CDM, Arn Akeur, et voici mes deux collègues, Quentin Adrin et Zortoulhot, chargés du recrutement. Je suis fort heureux de voir des candidats aussi motivés, mais…

Nono et Carla froncèrent alors les sourcils, méfiants, attendant ainsi la suite de sa phrase. Celui-ci lança d’une voix désolée :

-… Il ne reste malheureusement plus qu’une seule place dans notre organisation, qui est limitée à 24.

-Carla : Quoi ?!

-Nono : Qu’est-ce que ça signifie ?! On va faire comment alors ?!

-Arn : Du calme, du calme… La solution au problème est très simple, vous êtes deux, il reste une place… Le plus puissant de vous deux sera donc celui qui la prendra. Et rien de mieux qu’un petit combat pour savoir cela.

-Carla : Désolée, mais je ne pense pas que nous puissions accepter d’en venir à…


Mais Carla fut soudainement interrompue par une attaque surprise de Nono avec son immense arme, qu’elle put parer avec sa lance. Elle lança sévèrement au clown, qui avait un sourire démoniaque :

-Qu’est-ce que tu fais, Nono ?

-C’est évident, non ? Je te défie en duel ! De toute façon, depuis le début, on s’est toujours détesté. Voilà une bonne occasion de régler nos comptes une bonne fois pour toute et de savoir qui est supérieur à l’autre !


Carla ne répondit pas immédiatement, baissant les yeux, puis les releva finalement pour lui répondre :

-Très bien, si c’est ce que tu veut.

Ce fut alors que débuta une bataille acharnée, particulièrement serrée, où chacun des deux protagonistes souffrait autant que l’autre. Puis finalement, ce fut Nono qui tomba au sol, couvert de blessures, et qui fut vaincu, face à Carla, debout, quasi indemne malgré la difficulté du duel, le regardant d’un air hautain et désabusé. Arn eut un grand sourire et s’approcha de Carla, joyeusement.

-Arn : Félicitations, Carla, vos compétences sont sans précédent. Allais, vous n’avez plus qu’à tuer ce gêneur, et nous pourrons immédiatement partir à notre QG, afin d’officialiser votre place parmi nous.

Quentin et Zortoulhot hochèrent la tête en signa d’approbation, et Nono, enragé et à genoux, baissa néanmoins la tête, prêt à subir le sort qu’il méritait. Mais Carla resta quelques instants immobile, puis finalement lâcha d’une voix toujours aussi calme :

-Je refuse.

-Arn : Comment ça ?

-Nono : De quoi ?! Pourquoi refuses-tu de m’achever ?! Tu m’as vaincu, et tu as enfin une bonne occasion de te débarrasser de moi !

-Carla : C’est moi qui l’ai vaincu, c’est à moi donc de décider de son sort. Et je décide de lui laisser la vie sauve. Sa mort ne m’apportera rien.

-Arn : … Bien. Puisque c’est ce que tu veut, nous respecterons ton choix. Nous pouvons donc partir immédiatement ?

-Oui, nous n’avons plus rien à faire ici.


Et sur ces mots, les quatre personnages tournèrent le dos à Nono et s’éloignèrent, laissant le pauvre clown en plan. Celui-ci se mordit les lèvres et lança d’une voix criarde :

-Nan, attends ! Reviens là, sal*** ! Achève-moi !

Mais il était trop tard, ils avaient déjà disparus dehors, dans la nuit. Suite cela après avoir récupérer de ses blessures, Nono se retrouva plonger dans la rage et la misère. Alors que la vie de Carla était son apogée, Nono, sans partenaire, ne pouvait plus suivre ses assauts terroristes, et se retrouva rapidement ruiner et sans but dans la vie. La haine qu’il éprouvait depuis ce jour pour elle était sans borne, son seul souhait était de l’abattre.
__________________________________________________________________________________

Finalement, un jour, Nono apprit que la CDM avait été dissoute, vaincue par une mystérieuse organisation, et que Carla aurait été tué par cette dernière. Néanmoins, Nono savait parfaitement que cette rumeur était erronée. Il connaissait Carla mieux que personne. Elle n’était pas morte, elle avait juste disparue de la surface de la circulation, en même temps que la CDM, ayant sûrement décidé de se contenter d’un vulgaire métier de passage. Depuis ce jour, Nono s’est fait une promesse : S’entraîner chaque jour sans relâche, jusqu’à être suffisamment puissant, puis retrouver celle qui a gâché sa vie, pour la tuer définitivement de ses propres mains. Il suivit ceci à la lettre, durant trois ans, devenu bien plus puissant qu’à l’époque. Néanmoins, il n’avait toujours pas réussi à retrouver Carla. Mais un jour, il arriva dans une magnifique région, celle de Pokéville, et découvrit que la CDM avait été reformé. Sautant alors sur l’occasion, Nono les rejoignit immédiatement, accepté illico grâce à sa puissance hors pair. Désormais, il resterait aux côtés de la CDM, qui la rendra plus puissant, et lui permettra un jour de prendre sa revanche sur Carla.


Fin du Flash-back.


Nono contra violemment la lance de Carla, provoquant une puissant collision, et tout en augmentant la pression sur son arme, le clown cabriolant lança à son adversaire :

-Tu te souviens de ce jour-là ? Tu m’avais abandonné comme une larve, avec un air hautain, si puéril… Ca fait quoi d’être en-dessous de son adversaire, hein ?!

Carla fronça les sourcils.

-Carla : Tu n’es qu’un idiot…

Elle repoussa violemment son arme et profita d’une faille pour tenter de le toucher à la poitrine. Mais la pointe de sa lance bloqua contre la peau, particulièrement dure. Carla écarquilla les yeux, elle n’avait pas fait une seule égratignure à son corps. Nono eut un terrible sourire carnassier et lança sournoisement :

-Quoi ? C’est tout ce que tu es capable depuis l’époque ?

Et du revers de son arme, il trancha violemment le corps de Carla d’un coup vertical ascendant, qui fit voler son ex-partenaire à plusieurs mètres, avant de ré-atterir au sol violemment, une immense plaie le long du torse.
__________________________________________________________________________________

Anna le regarda, inquiète.

-Anna : Ca va ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Sam 17 Juil - 19:31

Pazo sourit.
-Oui, oui, ça va... Un léger mal de pied, c'est tout. Ca va surement passer.
*Je dois avoir une ou deux ampoules...*
Revenir en haut Aller en bas
Xx-Luciole-Sama-xX
Boulet
Boulet
avatar

Féminin Nombre de messages : 2040
Age : 20
Localisation : mareusayilleuh
Humeur : Je de le pas bonne
Date d'inscription : 16/05/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Sam 17 Juil - 21:10

Luciole après un moment de repos,émit alors une idée.
Luciole:
-Si il avait voulu nous tuer,il aurait pu nous envoyer dans une dimension sans oxygène non?Nous étouffer aurait été assez sadique,non?
L'IA descendit du dos de Pyro.
Luciole:
-Je pourrai aussi consulter les insectes de cette dimension pour trouver un moyen de sortir.

_______________________________
je de le bonne
ptdr
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Pyromane de service
Pyromane de service
avatar

Masculin Nombre de messages : 1869
Age : 20
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Sam 17 Juil - 21:32

-Bah, fais comme tu veux, vu qu'à part avancer, y'a pas grand chose à faire. Tu pourrais aussi faire en sorte que tous les insectes vivant dans le coin nous suive, on essaye de trouver des fruits comestibles au passage et puis après s'être trouvé une plaine dégagée... Non, oubliez mon idée, foutre le feu au bois pour exterminer tous les animaux dangereux y vivant en utilisant le peu de puissance qui me reste, c'est franchement pas une bonne idée...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Dim 25 Juil - 11:27

Liouliou ce gratta la tête, regardant le paysage plutôt hostile. Il répondit à Luciole :
-A mon avis ça ne sers à rien, il n'y a surement pas d'insectes ici, que des monstres.
Revenir en haut Aller en bas
Stendhal
type ayant le VIH ^^^'
avatar

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 24
Localisation : dan un rp ptdr
Humeur : pu de rp tro sad
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Dim 25 Juil - 20:55

[Liouliou : Trois lignes minimum hein]

Camille, qui ne voulait pas laisser descendre Liouliou vu son état, hocha nénamoins la tête.

-Camille : Tonton Liouliou a raison, Luciole. A moins que l'un de tes insectes existe dans ce monde, ce qui ne sera bsûrement pas le cas, tu ne pourras pas en invoquer. Oh, regardez !

Les quatre compagnons arrivèrent à l'entrée d'une immense plaine verte, semblant sûre pour le moment.

________________________________________________________________________

Carla se retrouva plaquer contre un mur, une plaie lui barrant le torse tout du long, lui faisant cracher du sang. Cette blessure n'était pas mortelle, mais avait mis la femme hors combat. Tss, alors comme ça, même maintenant, elle en aura été incapable... Nono le clown s'approcha d'elle, jusqu'à s'arrêter à quelques mètres de son corps, un immense sourire aux lèvres.

-Nono : Tss, je t'avais bien dit que tu ne pourrais rien faire contre moi. Là où la différence est la plus grande, est l'expérience. Tandis que toi, tu t'es reposé sur tes lauriers et tu t'es contenté d'un vulgaire travail comme le tien, moi, j'ai passé toutes ces années à m'entraîner sans cesse pour venir à bout de ta supériorité ! Bien, c'est désormais terminé. Adieu, Carla, et surtout bon vent !

Le clown maléfique ricana et leva son arme avant de l'abaisser violemment sur Carla, mais ce fut contre le bras d'acier de Florior, accroupi juste devant elle, que cette arme butta. Nono écarquilla les yeux et lança d'une voix étonnée :

-Nono : Qu'est-ce que tu fous ?! Malgré tout ce qu'elle a fait dans le passé, tu continues à la protéger ?!

Florior fronça les sourcils, et tenta un rapide coup horizontal avec son bras, que Nono esquiva en sautillant plusieurs mètres en arrière, reprenant de la distance avec le barman qui se redressa complètement. Celui-ci lança d'une voix sûre et calme :

-Je n'ai que faire qu'elle aie été une membre de la CDM ou non. Ce que je sais, c'est qu'aujourd'hui, c'est mon alliée, et comme je lui aurais promis, je vais désormais prendre le relais et redevenir ton adversaire.

-Nono : Oh, vraiment ?... Qu'il en soit ainsi, je m'occuperais d'elle plus tard, me chargeant d'abord de toi ! De toute façon, à voir to ncomportement, je sens que je vais pas pouvoir te blairer non plus. Que cet enième numéro débute !


Les deux protagonistes se mirent en garde et foncèrent l'un sur l'autre.

____________________________________________________________________________________________________

Noctunoir fronça les sourcils en voyant Tartard-clone se redressait.

-Noctunoir : Par quel tour de magie avez-vous fait cela ?

-Tartard : Cela changerait-il quelque pour vous de le savoir ? Tout ce qu'il y a à savoir, c'est que vous allez périr.


Mais alors que Tartard s'apprêtait à attaquer, une forme d'abeille passa juste devant lui avant de s'arrêter à côté de Noctunoir.

-Tartard : Tss, qui es-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Pyromane de service
Pyromane de service
avatar

Masculin Nombre de messages : 1869
Age : 20
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Lun 26 Juil - 12:05

Dardargnan se posa sur la tête de Noctunoir avant de répondre.
-Dard, tout court. Je m'ennuyais, j'ai volé un peu partout avant de repérer un gros machin noir qui envahissait la rue et qui t'a défoncé la gueule. Après, je crois que y'a le Leuphorie que j'ai croisé tout à l'heure, qui est sûrement des votres, qui t'a ressucité. D'ailleurs, il me semble qu'un de mes petits camarades est en train de lui défoncer la gueule pour éviter que le miracle ne se reproduise. Mais j'en ai déja assez dit.
L'abeille pointa ses dards sur son adversaire.
-En garde, gros tas bleu !
Revenir en haut Aller en bas
Stendhal
type ayant le VIH ^^^'
avatar

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 24
Localisation : dan un rp ptdr
Humeur : pu de rp tro sad
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Mar 27 Juil - 3:18

Tartard-clone fronça les sourcils et se mit en garde.

-Tartard : Tss, quel insolence. N'espère pas qu'un Pokémon aussi puéril que toi puisse me vaincre.

-Noctunoir : Faîtes attention, Dard. Ce chef de section a beau avoir été vaincu par l'une de mes attaques, c'était ma plus puissante, elle-même utilisée à pleine puissance. En outre, je n'aurais pas pu faire mieux, et pourtant, c'est avec difficulté que je l'ai défait, alors qu'il n'a même pas utilisé le mode Dark !


_______________________________________________________

Leuphorie-clone regardait sagement le ciel, attendant que la bataille se développe, dans l'une des rues de Pokéville. C'est alors qu'elle sentit un Pokémon ennemi approcher d'elle. Surprise, elle tourna le regard vers ce dernier et lâcha d'une voix sage et amicale :

-Leuphorie : Qui êtes-vous ?

_______________________________________________________

Dark Jungko ne put esquiver l'attaque que lui infligea Simiabraz, se retrouvant écraser au sol, son ventre en feu. Et alors que Simiabraz se retirait sur le côté, Dark jungko pensait pouvoir se relever quand Dimoret arriva sur lui et lui planta un puissant Griffe Acier dans le ventre, qui transperça le chef de section de part en part. Celui-ci cracha de l'herbe et s'écroula au sol. Dimoret soupira et s'éloigna de lui, se rapprochant de Simibraz.

-Dimoret : Cette fois, je pense bien que c'en est fini.

_______________________________________________________

Un duel au corps-à-corps avait commencé entre Florior et Nono, lun avec son bras, et l'autre avec son immense arme. Néanmoins, un problème se posa tout de suite pour Florior, c'était la résistance de son adversaire. En effet, à chaque fois que le barman touchait son adversaire, ce dernier ne ressentait rien, et même ses plus puissants coups ne lui infligeaient que de légères éraflures. En plus, à chaque fois, cela donnait une occasion à Nono de contre-attaquer, et Florior avait bien failli être blessé plus d'une fois à cause de ça. Heureusement qu'il surpassait son adversaire sur le plan technique, sinon il serait déjà mort. Etonné par ces faits, et en se rappelant de Joke, le numéro 11, Florior questionna son adversaire durant l'un de leur "bras de fer" entre leurs armes.

-Je ne compends pas. L'adversaire que j'ai affronté, le numéro 11, était bien plus faible que toi, le numéro 16, or ces numéros désignent votre ordre de puissance, non ?

-Nono : Hinhinhin, je t'aurais cru plus renseigné sur la CDM que ça, mon pauvre. M'enfin, je vais t'éclaircir, puisque ça te perturbe tant. Ce numéro ne désigne que notre importance dans la CDM. Ensuite, selon le numéro qui nous est attribué, c'est une autre caractéristique qui nous classe.

-Oh, et laquelle ?

-Eh bien, pour faire court, et sans m'attarder sur les détails de ce sujet, notre pouvoir ultime à chacun a un écart de puissance avec celui de base qui croît en fonction du numéro. En gros, le numéro 1 aura un écart de puissance entre son niveau de base et celui avec son Pouvoir Ultime bien supérieur à celui du numéro 24, tu suis ? Pour en revenir à ce Joke, je peut t'assurer que je suis largement plus puissant que ce dernier, Pouvoir Ultime ou non !


Nono et Florior se repoussèrent alors, ce dernier fronçant les sourcils face à cette explication. Le numéro 10 pouvait donc être plus puissant que le niveau 9, pour exemple. Voilà qui allait bien embêter le barman pour jauger le niveau de ses adversaires.

-Merci bien pour ces renseignements. Je vais m'empresser de te remercier... En t'envoyant comme ton camarade dans ta tombe !

Florior sauta en arrière, particulièrement haut, et fut suivi par Nono qui arriva en-dessous et s'apprêta à sauter également. Mais à sa grande surprise, Florior se tourna vers le bas, et trancha un morceau du haut du bâtiment, qui tomba sur le clown démoniaque. Celui-ci, étonné, se reprit néanmoins à temps pour parer cet immense morceau de pierre, qui le plaqua au sol, avant de se briser. Ainsi sur le dos, Nono regarda avec soulagement cette pierre s'effondrait sur le côté, écartant son arme, quand soudain, il écarquilla les yeux en voyant Florior retomber à toute vitesse sur lui, bras d'acier tendu, et avant que le membre de la CDM puisse réagir, Florior planta de toutes ses forces et avec tout l'élan du vol, son bras d'acier dans la poitrine de Nono. Celui-ci cracha alors du sang, lâchant son arme, que le barman repoussa à quelques mètres de là, car en effet, Florior avait provoqué une blessure assez importante dans le torse de Nono, qui commença légèrement à haleter. Le héros se redressa, un pied de chaque côté des hanches de Nono, le surplombant d'un air hautain et malicieux.

-Tss, tu avais peut-être l'air coriace, mais je t'aurais finalement vaincu assez aisément. Au final, tu avais beau te prétendre plus puissant que l'autre, je ne trouve pas ta prestation énorme, moi.

-Nono : Hinhinhin... Pauvre imbécile... Qu'un gars arrogant comme toi croive me vaincre... Ca me donne une horrible envie... De te buter !


C'est alors que le visage de Nono se transforma en un dixième de seconde, ses yeux et ses dents pointues (étant d'ailleurs plus aiguisées) devenant noirs terrifiants, avec des traits horrifiques dignes des plus grandes films d'horreur. Florior écarquilla les yeux, bouleversé par ce visage, et avant même qu'il puisse réagir, cet étrange Nono avait empoigné de ses deux bras la jambe gauche du barman, et mordit le tibia de ce dernier à pleine dent, telle une bête sauvage. Florior en écarquilla encore plus les yeux de surprise, et hurla de douleur.
Revenir en haut Aller en bas
Pyro
Pyromane de service
Pyromane de service
avatar

Masculin Nombre de messages : 1869
Age : 20
Date d'inscription : 27/01/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Mer 28 Juil - 17:00

Dard haussa les épaules.
-Il a beau être très puissant et très résistant, ça reste un gros lourdeau.
Personne ne vit Dard bouger, mais Tartard, lui, sentit la douleur sur la spirale placée sur son ventre.
-Je sais plus trop lequel de mes niveaux de puissance me permet d'aller à cette vitesse-là. Soit encore heureux que je préfére me battre à la loyale.
Il lança un poignard sur le tétard.
Revenir en haut Aller en bas
Stendhal
type ayant le VIH ^^^'
avatar

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 24
Localisation : dan un rp ptdr
Humeur : pu de rp tro sad
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Mar 3 Aoû - 3:35

Tardtard écarquilla les yeux face à une attaque aussi rapide, mais eut un sourire et se reprit rapidement, l'attaque n'ayant pas fait plus d'une légère piqûre au niveau de la spirale, et se baissa soudaineemnt face au poignard, avant de disparaître et de réapparaître à une vitesse comparable devant eux.

-Tartard : Tss, je vous ai déjà dit...

De l'eau apparut aux bout de chacun de ses poings, et il les enfonça violemment dans l'abdomen de ses deux adversaires.

-... Que vous ne pouvez rien face à moi !

____________________________________________________________________________

Dark Grolem garda néanmoins le cap malgré les flaques d'eau, sa puissanc eet sa vitesse les écartant bien trop rapidement, et frappa de plein fouet le batîment, bien heureusement vide, qui s'écroula avec Sparky dessus. Néanmoins, celui-ci, au lieu de tomber au sol et de s'écraser, fut rattrapé au vol par Dark Keunotor, qui avait sauter de toute sa puissanc epour lu iattraper son haut entre ses dents, et réatterit souplement non loin de Gobou, reposant Sparky.

-Dark Keunotor : Pfiou, tu as eu du bol sur ce coup, hein ?

Mais à peine eut-il fini sa face qu'il se prît Dark Grolem de plein fouet, écarquillant les yeux, et qu'il vola sur plusieurs dizaines de mètres en l'air avant de retomber quasi KO un peu plus loin. Puis ce fut le Gobou qui subit le même sort, volant puis atterissant non loin de Dark Keunotor, KO. Dark Grolem ricana et s'arrêta, tournant toujours sur place à une vitesse folle.

-Et voilà, j'ai pris mon élan ! Désormais, quoique vous fassiez, vous ne pouvez rien contre moi ! Avec mon élan destructeur, plus rien ne peut m'arrêter ! HA HA HA HA HA HA HA !!!

Mais Dark Grolem fut interrompu dans so nricanemen tdémoniaque par le Brasegali de Mimine qui apparut devant lui et l'envoya valser d'un redoutable Pied Brûleur à plusieurs centaines de mètres de Sparky et des autres. Mimine, lui, arriva en courant à côté de Sparky.

-Me revoilà ! J'espère que j'aurais pas été trop long. Voici tes fameuses Pokéballs, ta's de la chance que j'ai et compris ton message. Je suppose que tu as un plan ?

Mimine lui rendit donc ses trois Pokéballs, Brasegali surveillant que Dark Grolem n'était pas encore revenu à la charge.

_____________________________________________________________________________________________

Florior regarda, horrifié, Nono qui lui mordait la jambe jambe, ayant crié de douleur, puis se reprît en se mordant la lèvre inférieur, et repoussa violemment de la jambe le clown diabolique, qui roula au sol avant de se redresser dans son élan, avant de tirer violemment sur la chaîne de son arme pour la faire voler vers lui et la récupérer au vol. Florior se redressa, grinçant des dents, sa blessure n'étant heureusement pas grave au point de l'immobiliser. Il fixa l'être démoniaque et dénué de rationalisme qui lui faisait face.

-Tss... C'est quoi ça ?

Pour seule réponse, le nouveau Nono ricana telle une bête démoniaque et fonça à toute vitesse sur Florior son immense arme tendue.
Revenir en haut Aller en bas
Coktail
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3080
Age : 19
Localisation : 59
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Mar 3 Aoû - 9:59

[Y'as pas a dire, quand tu controle mimine, ca roxxx]

-Oui, j'en ai un ! Merci !

Il lance la première ball. Un cizayox en sorti.

-Tant qu'il est a terre, fait quelque danse lames. Dès qu'il se releve, tu bourrine a la pisto poing.

[Pisto poing c'est une attaque a distance Wink Des poings semblables a ceux de cizayox part comme des balles sur l'adversaire. Etant donner les stab, et la cap spé, ca fait une puissance de 80, donc puissante attaque. ]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pokemania.net
Stendhal
type ayant le VIH ^^^'
avatar

Masculin Nombre de messages : 673
Age : 24
Localisation : dan un rp ptdr
Humeur : pu de rp tro sad
Date d'inscription : 26/08/2009

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Jeu 5 Aoû - 7:24

-Mimine : Très bien, préviens-moi si t'as besoin d'un coup de main.

-Dark Grolem : GRAAAHHH !!!

La boule de pierre qu'était Dark Grolem se remit à tourner à toute vitesse sur elle-même avant de fonçer sur Sparky et Mimine.

_________________________________________________________________

Les quatre héros, Liouliou, Pyro, Luciole et Camille, arrivèrent au cenre de la plaine, déserte, où ils purent enfin se reposer sans risque d'embuscade sauvage. Camille déposa Liouliou et se tourna vers ce dernier.

-Camille : Je vais soigner tes blessures. Les autres, reposez-vous, tant que vous le pouvez...

_________________________________________________________________

C'est avec difficulté que Florior para les attaques violentes de ce nouveau Nono, aux airs barbare et démoniaque, qui avait non seulement gagné en puissance, mais aussi perdu toute trace d'humanité et de rationalisme. C'était devenu un véritable monstre. Après que Florior eut repoussé l'une de ses attaques, Nono ricana d'une voix diabolique et tenta une puissante attaque horizontale visant à faucher les jambes de son adversaire. Mais à la grande surprise du clown, Florior exécuta un court saut agile de ses deux jambes et fît atterir ces dernières sur l'arme de son adversaire, qui stoppa son attaque d'un air étonné, tandis que le barman lui lançait un regard fier et tenta de lui transpercer le crâna avec les griffes de son bras d'acier. Néanmoins, Nono eut le bon réflexe et esquiva l'attaque de peu, empoignant le bras avec sa main libre et envoyant valser Florior au loin. Ce dernier fronça les sourcils et se réceptionna avec difficulté près de la fontaine de la Grande Place. Ce gars n'avait pas seulement le tempérament d'une bête, mais aussi ses réflexes, c'était impressionant. C'est alors que Nono eut un grand sourire carnassier et prît entre deux doigts la fausse fleur accrochée à son veston coloré, une belle marguerite, sur laquelle Nono exerca une légère pression, et un jet d'eau très fin et condensé jaillit du centre avant de foncer à toute vitesse sur Florior. Celui-ci écarquilla les yeux et esquiva de peu, le jet d'eau continuant sa route et allant transpercer de part en part la statue de la fontaine, comme du beurre. Florior eut un instant de réflexion et de crainte.

*Quelle immension pression hydraulique... Si ce truc me touche, je suis mort... Néanmoins, mon bras devrait résister à ce jet mortel.*

A peine Florior eut-il fini de penser ça que Nono déviait son jet vers Florior, qui courut dans le même sens afin d'échapper au jet, puis se rapprocha en courant de Nono. Celui-ci tourna sa fleur vers le barman, mais Florior se servît de son bras d'acier comme bouclier, et avec beaucoup de sang-froid et d'adresse, réussit à atteindre le clown et à tenter une redoutable attaque horizontale. Nono, surpris, stoppa sa pression sur la fleur et recula vivement, esquivant l'attaque, cette dernière arrachant néanmoins sa fleur et le jet d'eau allant avec, qui tombèrent au sol, inutilisables. Au moins un problème de réglé pour Florior, mais Nono lâcha un petit hurlement enragé, et repoussa violemment le bras d'acier du barman avec sa propre arme, avant de lui infliger un puissant coup de pied dans le ventre qui l'envoya valser directement sur plusieurs dizaines de mètres avant de s'enfoncer violemment dans un mur. Nono ricana quelques instants, puis se crispa légèrement, avant de reprendre son apparence normal et de se calmer. Avec un petit sourire sournois, il s'aprocha de Florior, s'arrêtant à quelques mètres de lui, puis attendît qu'il se releva, couvert de poussières et avec quelques blessures légères.

-Nono : Eh bien, tu peut t'estimer heureux d'avoir eu la chance de voir cet aspect de moi-même, rares sont ceux qui la voient et qui surtout y survivent !

-Urgh... C'est quoi exactement... Cet aspect ?

-Nono : Ce que je suis vraiment à l'intérieur, lorsque mon instinct naturel de meurtre reprend le dessus. En outre, cela montre mon côté sanguinaire et bestial, hin hin hin ! Bien, je pense qu'il va être temps d'en finir, cher Florior !

Mais Florior ne répondit pas, fixant le sol, avant de se redresser doucement, et de fixer d'un air sombre et sérieux son sanguinaire adversaire.

-Je vois... Dans ce cas-là, au fond, tu n'es qu'un monstre, et il n'est plus la peine que je te considères comme un être humain... Voilà qui est parfait, désormais, je n'ai plus aucune raison de me retenir.

Nono fronça les sourcils, en garde, tandis que Florior tendait son bras d'acier, qui s'illumina d'une lumière blanche avant de décupler de tailler. A cette transformation, le barman hurla et se mît en garde, sa nouvelle puissance immobilisant littéralement Nono, horrifié.

-Niveau supérieur, la Griffe Céleste !!!

Et l'instant d'après, sans que Nono puisse seulement réagir, Florior était déjà arrivé à une vitesse folle sur sa position, et lui assainait une redoutable attaque verticale, qui cette fois, fit bien mouche.

[6H24 du mat', en sachant qu'il ne s'agit pas de mon heure de réveil, si vous me suivez ]
Revenir en haut Aller en bas
Coktail
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 3080
Age : 19
Localisation : 59
Humeur : Bonne
Date d'inscription : 18/06/2008

MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   Jeu 5 Aoû - 10:33

-Merci. Il est temps...d'en finir.

Cizayox fonca vers le grolem. Il lanca quelques pisto poing en courant. Puis, d'un bon, il passa au dessus de la boule de roc avant de lui donner un violent surpuissance dans le dos. Sparky lanca deux balls.

-A vous, mes chers amis.

Un laggron apparu face au redoutable grolem. Au moment ou le grolem aller percuter le poisson boue, ce dernier baissa la tête et leva les fesses. Il servi en quleque sorte de tremplin. Une fois grolem en l'air, un ectoplasma sauta et une fois a la hauteur de grolem, le mitrailla d'eco sphère et d'eploforce puis, il donna un coup de pied sur le grolem pour le propusler vers la terre en ricanant. Cizayox sauta et donna un coup de sur puissance au dessus de grolem pour le faire descendre encore plus vite. Quand le grolem percuta le sol, le goudron vola et grolem forma un cratère de 10m de diamètres au moins et d'unt profondeur de 6m. Laggron lanca un hydrocanon pour remplir le cratère d'eau.

-Parfait !

Le grolem etait bien trop blessé pour reagir. Laggron recouvrit le tout par une epaisse couche de glace avec laser glace. Comme la resistance de l'eau est plus importante que celle de l'air et que grolem n'aime pas l'eau, le pokemon dark ne pouvait plus tourner et perdit tout son elan. Le poisson boue, l'insecte d'acier et le fantome se placèrent au tour de la petite mare, pret a eliminer le grolem si il s'echappait.

-C'est....Fini ?
Revenir en haut Aller en bas
http://www.pokemania.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: D gray-mon : Saison 2.   

Revenir en haut Aller en bas
 
D gray-mon : Saison 2.
Revenir en haut 
Page 6 sur 12Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 5, 6, 7 ... 10, 11, 12  Suivant
 Sujets similaires
-
» D.Gray-man en pause de durée indeterminée
» a chaque espèce de poisson, sa meilleure saison
» assiettes de fruits saison à la crème dessert
» Les animés de la prochaine saison
» Bleach 374 - Gray Wolf Red Blood Black Clothing White Bone

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemania :: Autre :: RP :: Cimetière des RP :: D Gray-mon-
Sauter vers: